La genèse

Depuis mon plus jeune âge, je me suis toujours passionné pour ceux qui réalisent leurs rêves, en essayant de comprendre ce qu’ils avaient de plus ou de moins que les autres… Mon rêve le plus fou ? Réaliser un long métrage sur ces gens qui laissent libre cours à leurs propres aspirations !

C’est le jeudi 28 janvier 2021 que ce rêve va prendre une toute autre dimension… Mon ami de plus de 20 ans, le navigateur Yannick Bestaven, franchit la ligne d’arrivée du mythique Vendée Globe, après 80 jours de mer et 53 000 kilomètres parcourus autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Il remporte ainsi l’épreuve la plus difficile au monde à mes yeux et exauce son rêve d’enfant !

Au passage de la ligne d’arrivée, à 4h20 du matin, je monte sur le bateau et serre Yannick dans mes bras. Nos émotions sont indescriptibles… Il me lance d’une voix enjouée : « Maintenant, tu peux faire ton film ! ». A cette minute, je comprends qu’il est aussi l’heure pour moi de réaliser mon rêve, de raconter l’histoire de Yannick mais aussi de celles et ceux qui visent la lune pour toucher les étoiles !
« Les rêves ne meurent jamais » allait prendre vie.

Sébastien Blémon, auteur & réalisateur

Pourquoi ne sommes-nous qu’une poignée d’hommes et de femmes à réaliser nos rêves ?

Pour illustrer cette question, nous allons vous raconter l’histoire extraordinaire d’un homme qui a décidé d’exaucer son rêve d’enfant : Yanncik Bestaven, vainqueur du Vendée-Globe 2020/2021.

Son parcours vers cet objectif, parfois semé d’embûches, nous montre qu’avec du travail, une envie constante de se dépasser, de la prise de risque, on peut accomplir ses rêves et qu’il n’y a pas de petits rêves !

Pour enrichir cette histoire, le film dévoile des portraits d’hommes et de femmes qui ont réussi à aligner les planètes pour toucher les étoiles, comme Daniel Auteuil, Isabelle Autissier, Philippe Croizon, Bixente Lizarazu, Thomas Pesquet, Charline Picon et bien d’autres… Si toutes ces personnes n’avaient pas persévéré, n’avaient pas cru en elles, ni ne s’étaient dit que leurs rêves étaient possibles, alors nous n’aurions jamais connu leur nom !

La peur d’oser, la peur de l’échec, le manque de temps, les contraintes économiques, l’éducation comme arme de dissuasion massive… autant de causes qui nous poussent parfois à écraser nos rêves : fermez les yeux, remémorez-vous ce qui vous faisait vibrer petit, à l’âge de tous les possibles. Identifiez ce qui vous ferait rêver aujourd’hui… devenir virtuose du piano, écrire un livre, être archéologue ou bien astronaute, obtenir un CDI, créer votre entreprise, parcourir le monde… ?

Grandioses ou modestes, déclarés ou secrets, raisonnables ou complètement fous, les rêves ont abreuvé l’imaginaire de la plupart d’entre nous, et deviennent parfois réalité… Au travers de ce long métrage, dans ce contexte si difficile, l’objectif du film « Les rêves ne meurent jamais » est de toucher les enfants, petits et grands, et de leur montrer que l’on peut exaucer ses rêves ! Et que quoi qu’il en soit, les rêves n’ont pas de prix, leur valeur est au-delà…
« LES RÊVES NE MEURENT JAMAIS » EST UN HYMNE À LA VIE !

La bande annonce

TITRE : Les rêves ne meurent jamais

AUTEUR ET RÉALISATEUR : Sébastien Blémon

PRODUIT PAR : Sébastien Blémon

PRODUCTION : Symaps Production

GENRE : Documentaire – Long métrage

NATIONALITÉ : Française

DURÉE : 100 minutes

PRODUCTION DÉLÉGUÉE : Symaps Production

PRODUCTION EXÉCUTIVE : Symaps Production & InProdTV

POST PRODUCTION : InProdTV

MUSIQUES ORIGINALES : David Gana & Laurent Cabrillat

DIFFUSION : Rendez-vous le 5 décembre à 18h pour une soirée exceptionnelle en présence de Yannick Bestaven à La Rochelle et retransmise en direct dans votre cinéma, où que vous soyez en France.
En salle du dimanche 5 décembre au mercredi 15 décembre 2021 dans les cinémas partenaires.